+81-(0)43-379-0245

Comment devenir enseignant de japonais ?

Il arrive que des étudiants nous demandent quel est le cursus pour devenir enseignant(e) de japonais. Donc nous nous sommes penchés sur la question.

 

Devenir enseignant de japonais au Japon

Pour être enseignant de japonais au Japon, les japonais ont le choix entre 3 cursus :

  1. Suivre une formation (日本語教師養成講座) de 420 heures (si l’on a déjà un Bachelor’s degree (licence))
  2. Passer un examen, « Japanese Language Teaching Competency Test » (日本語教育能力検定試験)
  3. Suivre un cursus spécialisé dans une Université japonaise

Alors concrètement, les étrangers peuvent-ils devenir profs de japonais ?

Oui mais comme vous vous en doutez, ce ne sera pas facile ! Vous pouvez suivre les mêmes cursus que les japonais mais avant ça, il faudra maitriser la langue et donc obtenir le niveau JLPT N1.

Gardez bien à l’esprit que nous parlons ici d’enseigner au JaponSi vous voulez enseigner dans votre pays, alors les conditions de votre pays s’appliquent.

Pour les cursus japonais :

Option 1

En plus d’avoir obtenu le JLPT N1, vous devrez passer un entretien avec les formateurs.

Cela prendra en général un an pour compléter la formation de 420 heures. Il y a aussi la possibilité d’une formation intensive en 6 mois.

Aussi, comme indiqué plus haut, il faut avoir un niveau « Bachelor » (licence).

Option 2

Là encore, il faut bien sûr avoir la maîtrise du japonais.

L’examen est proposé une fois par an, en Octobre, dans les villes suivantes : Sapporo, Sendai, Tokyo, Nagoya, Osaka, Hiroshima et Fukuoka.

L’examen est divisé en 3 parties (90 minutes de lecture, 30 minutes de compréhension orale, 120 minutes à l’écrit). Au-delà de la langue, il faut montrer des connaissances sur la société japonaise, la culture, l’histoire de l’enseignement au Japon, le langage dans le contexte de la société, le langage dans le contexte psychologique, le langage lié à l’enseignement. Il faut donc faire preuve de connaissances bien autres que linguistiques …

En 2016 6.167 étudiants étaient inscrits, dont 4.934 se sont présentés à l’examen et 1.231 ont réussi – soit un taux de réussite de 25%. Et cela inclue en grande majorité des japonais !

Une option adéquate pour les résidents au Japon (donc sans visa d’étudiant) mais une option ardue !

※ Les statistiques 2016 sont publiées ici (en japonais).

Option 3

C’est peut-être la meilleure option pour les étudiants étrangers. L’apprentissage du japonais dans une école de japonais puis le transfert vers une université japonaise pour suivre un cursus spécialisé. Tout au long de vos études, votre visa d’étudiant est prolongé donc pas de soucis pour résider au Japon. Aussi, au terme de vos études, vous serez non seulement habilité à enseigner le japonais mais vous aurez aussi le diplôme d’une université japonaise. Un boost incroyable pour votre carrière !